Coordonnées

Adresse

Raymond Ouimet

Gatineau QC

Canada

raimond.ouimet@videotron.ca

Carte

Gatineau

Commentaires (1)

Jean-Luc Dousset
  • 1. Jean-Luc Dousset | 08/05/2016

Bonjour monsieur

Après "Philibert Besson, le fou qui avait raison et Giampietro Campana la malédiction de l'anticomane", voici un nouveau portrait consacré à un personnage curieux toujours du XIX° siècle, insolite, illustre à son époque et méconnu aujourd'hui

Vient de paraître aux Editions Jeanne d'Arc du Puy en Velay, mon troisième livre : "Ferdinand le débile"
Il s'agit de la biographie de l'empereur d'Autriche Hongrie Ferdinand 1er ayant régné entre 1835 et 1848, date à laquelle il abdiqua en faveur de son neveu François-Joseph, l'époux de Sissi, dont on fête cette année le centenaire de sa mort
Ferdinand victime des mariages consanguins souffre de nombreuses déficiences physiques et manifeste un esprit simple mais non sot!
A découvrir ! Et à lire comme un roman !

Peut-être pourrait-il vous intéresser ainsi que les visiteurs de votre blog? Peut-être pourriez-vous le mentionner? Etant chez un petit éditeur se pose en effet un peu la question de la diffusion.
On peut se le procurer sur le site des éditions Jeanne d'Arc, chez Amazon, fnac... ou chez votre libraire mais en commande
Par internet, c'est le plus rapide
De l'étranger, Amazon est le plus simple... J epense que cela doit fonctionner de chez vous.
En vous remerciant énormément pour l'aide que vous voudrez bien m'apporter

Bonne journée

Il est déjà disponible sur le site des éditions :

http://www.eja-editions.com/fiche-produit.php?id_produit=181

et sur celui d'Amazon

http://www.amazon.fr/Ferdinand-Debile-Jean-Luc-Dousset/dp/2362620573/ref=sr_1_19?s=books&ie=UTF8&qid=1458126897&sr=1-19&keywords=dousset

S'il vous intéresse....
N'hésitez pas à faire suivre
J epeux vous envoyer la couverture par mail

Ferdinand le débile, le Habsbourg caché.. A lire!

Vienne, 1793, le palais de la Hofburg, la naissance de l'héritier de l'empire austro-hongrois.
En principe... du successeur de son père l'empereur François 1er.
Mais Ferdinand a de l'eau dans la tête, il est rachitique, il souffre d'épilepsie, il est un peu attardé...
La consanguinité l'a accablé de tant de tares !
Survivra-t-il suffisamment de temps pour accéder au trône de la famille des Habsbourg-Lorraine.
Monter ou descendre un escalier, se servir d'une carafe, signer de son nom... Autant d'épreuves !
Durant des mois, sa laideur doit rivaliser avec la beauté de l'Aiglon qui vit au Palais de Vienne, à Schönbrunn...Encore une épreuve pour lui, si disgracieux.
Son père Sa Majesté François hésite.
Lui succédera-t-il ?
Un temps il lui préfère son fils cadet François-Charles.
Un temps, il s'en tient au principe de légitimité, ce sera son fils ainé Ferdinand...
Le Prince de Metternich veut sa marionnette !
Avec Ferdinand, il la tient...
Il le forme, le modèle, le marie à la princesse Marie-Anne de Savoie. Nuit de noces mouvementée !
Ferdinand s'intéresse peu aux choses de la politique et à l'art militaire. Ses seules passions : la botanique, le jardinage, les sciences...
On le prend pour un débile !
Le peuple l'aime. Il le surnomme Ferdinand le Bon.
Le peuple le méprise. Il l'appelle du sobriquet de Ferdinand le Fini...
La période est troublée. Le puzzle de l'empire austro-hongrois menace de se disloquer. La sœur de son frère, l'archiduchesse Sophie avide de pouvoir manœuvre pour que la couronne des Habsbourg revienne à son fils François-Joseph qui va épouser celle qui va devenir l'impératrice Sissi !
On prépare son abdication...
Ferdinand, un incapable ? Il est un homme de progrès !
Vous croyez tout connaître des Habsbourg ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 20/04/2016