Mélanges historiques

SAVIEZ-VOUS QUE...

AMÉRIQUE Le Dieppois, Jean Cousin, atteint, un peu par hasard, l'Amérique et l'Amazone en 1488. Historia, mars 2016, « Ango le Dieppois », p. 65. (Mis en ligne le 17 mai 2016.)

ÉNIGMA Un jour de 1931, un agent du chiffre allemand, Hans Thilo Schmidt, frère cadet de l'ex-chef du service des transmissions, se présente spontanément à l'ambassade de France à Berlin et remet contre paiement les plans de la machine à crypter Enigma. Ainsi, le code secret allemand sera décrypté grâce à la collaboration des Français avec les Polonais, puis les Britanniques. Ce qui montre qu'il ne faut pas se fier au cinéma quand il est question d'histoire. Science et vie - Guerre et histoire, no 29, février 2016, page 16. (Mis en ligne le 3 mai 2016.)

ÉTATS-UNIS Les deux premières bombes atomiques ont fait environ 50 000 victimes ches les Américains. 33 480 travailleurs de l'atome sont morts de divers cancers et 17 000 autres victimes, militaires ou civiles, sont aussi décédé de cancers liés aux retombées des essais atmosphériques. Science et vie - Guerre et histoire, no 29, février 2016, page 16. (Mis en ligne le 3 mai 2016.)

CUBA Les Espagnols créent les premiers camps de concentration de l'histoire en 1896. La Revue (France), nos 59-60, janvier-février 2016, page à 124. (Mis en ligne le 10 février 2016)

AFRIQUE DU SUD Les Britanniques créent des camps de concentration de l'histoire où ils parquent les Boers. La Revue (France), nos 59-60, janvier-février 2016, page à 124. (Mis en ligne le 10 février 2016)

NAMIBIE En 1904-1905 les Allemands tentent d'exterminer deux peuples du Sud-Ouest africain, les Hereros et les Namas. Le Kaiser, Guillaume II, avait ordonné à ses militaires : « N'épargnez aucun homme, aucune femme, aucun enfant. Tuez-les tous. » La Revue (France), nos 59-60, janvier-février 2016, pages à 125. (Mis en ligne le 10 février 2016)

FRANCE Le 26 novembre 1965, la France devient la troisième puissance spatiale du monde quand elle lance le lanceur Diamant A. (L'Histoire, no 417, novembre 2015.) Mis en ligne le 27 décembre 2015.

FRANCE Le 17 juin 1940, le maréchal Pétain, nouveau chef du gouvernement français, adresse son premier discours radiodiffusé au peuple français : « C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat. » Cette formule malheureuse a laissé croire à beaucoup de gens qu'un cessez-le-feu avait déjà été accepté. L'émission fut plus tard répétée avec la formule corrigée en : « Il faut tenter de cesser le combat. »

Mais le dommage était fait. Sur les 1,5 million de prisonniers de guerre français pris au cours de la bataille de France, la plupart furent capturés au cours de la semaine écoulée entre le discours de Pétain et la signature de l'armistice, car la résistance s'était effondrée ce qui a empêché le gouvernement français de négocier de meilleures conditions de capitulation. (JACKSON, Julian, La France sous l'occupation 1940-1944, Paris, Flammarion, 2004, page 159.) Mis en ligne le 3 décembre 2015.

CHINE  Le 18 octobre 1860, pendant la Seconde guerre de l'opium, Britanniques et Français pillent et incendient le palais d'Été de l'empereur de Chine. Ce « Versailles chinois » avait été construit en bois de cèdre, près de Pékin. Cet acte visait à contraindre la Chine à s'ouvrir au commerce occidental. (Ça m'intéresse Histoire, mai-juin 2015, page 8.) Mis en ligne le 20 mai 2015.

SAINT-RAPHAËL (ON) Trouvé dans les registres de la paroisse, l'acte suivant : The sixth day of April one thousand eight hundred and thirty nine the undersigned Priest baptised Edward born in Charlottenburgh the second day of April two years ago of the horrible concubinage of Joseph Collette and of Marjory Jourdan. Sponsor John Cloutier & Josephte Rochelau. ? Macdonald. (Registres de la paroissse Saint-Raphaël, Ontario, 1839.) Mis en ligne le 28 janvier 2015.

 

ÉTATS-UNIS : Les médecins de l'armée des États-Unis inoculent le paludisme à des dizaines de milliers de leurs soldats et de malades mentaux à des fins expérimentales et à leur insu, entre 1942 et 1945. (The Malaria Project, Karen Masterton, Penguin⁄NAL 2014.) Mis en ligne le 24 janvier 2015. 

CANADA : Au cours de la Deuxième Guerrre mondiale, la marine canadienne a officiellement coulé  30 U-Boote et 3 sous-marins italiens au prix de 19 navires détruits. (Guerres et Histoire (France), no 22, décembre 2014, page 28.) Mis en ligne le 24 janvier 2015.

ALLEMAGNE : La ville de Dietramzell, en Bavière (sud de Munich), a enfin révoqué la citoyenneté d'honneur jadis accordée à Adolf Hitler et au maréchal Hindenburg, après s'y être longtemps refusée au motif qu'« on ne peut pas refaire le passé. » Guerres et Histoire (France) no 17, février 2014, page 17.) Mis en ligne le 23 août 2014.

GRANDE-BRETAGNE : En 1910, l'Angleterre et l'Allemagne ont des tractations sur un éventuel partage des colonies portugaises d'Afrique. C'est pourquoi le Portugal, dès août 1914, offre d'entrer en guerre aux côtés de l'Entente, ce à quoi l'Angleterre s'objecte. (DUROSELLE, Jean-Baptiste, La Grande Guerre des Français 1914-1918, Paris, éd. Perrin, 2002, pages 337 et 338. Mis en ligne le 16 août 2014.

JAPON : En 1942, l'unité 731 de l'armée japonaise à Harbin, en Chine, produit des cargaisons de puces infectées que des avions larguent au-dessus de plusieur provinces chinoises. La Revue (France), no 43, juin 2014, p. 81. (Mis en ligne le 7 août 2014.) 

CANADA : Au cours de la Grande Guerre, celle de 14-18, le Canada a refusé pendant trois ans de recruter des hommes noirs parce que les officiers « ne croyaient pas que le Noirs pouvaient faire de bons soldats. » Ce n'est qu'en 1918 qu'on a formé un bataillon formé d'hommes noirs. Mais ils n'ont pas vu les combats, parcer qu'ils étaient dans un bataillon de construction qui creusaient les tranchées et érigeaient les camps. Le Devoir (Montréal), 18 juillet 1914, p. A5, article de Caroline Montpetit. (Mis en ligne le 2 août 2014.)

GRANDE GUERRE : Au cours de la Première guerre mondiale, qui a débuté le 28 juillet 1914 et s'est achevée le 11 novembre 1918, les belligérants auraient tiré 1,4 milliards d'obus de canons. Environ 10 000 000 de soldats sont morts au cours du conflit qui a duré 4 ans 3 mois et 2 semaines, dont 66 000 Canadiens. Enfin, plus de 8 000 000 de civils ont trouvé la mort dans cette guerre dont environ 1 000 000 d'Arméniens assassinés par les autorités de l'Empire ottoman. (Mis en ligne le 11 mai 2014.)

TÉLÉVISION : Lors des jeux Olympiques de 1936, la Reichpost expérimente à Berlin le direct à la télévisionune première mondiale. MAK, Geert, Voyage d'un Européen à travers le XXe siècle, Gallimard, 2007, p. 267. (Mis en ligne le 29 janvier 2014.)

 LE RACISME BRITANNIQUE : ...[La] participation du Japon à la conférence de paix en 1919 semble lui apporter la reconnaissance en tant que « grande puissance » - objectif majeur de la politique étrangère japonaise. Pour davantage encore consolider cette position de puissance « non blanche », le Japon demande que soit inscrit dans la Charte de la Société des Nations le principe de l'égalité des races. La Grande-Bretagne s'y oppose, et finit par l'emporter. L'Histoire, numéro 05876, octobre 2013, Le Japon puissance frustrée, p. 78. (Mis en ligne le26 janvier 2014)

CINÉMA : En ce premier quart du XXIe siècle, les producteurs de cinéma tentent de plus en plus d'imposer le cinéma en 3D. Or, ce cinéma n'est pas nouveau. En effet, le premier film stéréoscopique a été réalisé en 1903 par les frères Lumière : L'Arrivée du train. À sa sortie, il a suscité la panique chez les spectateurs qui croyaient que le train fonçait véritablement sur eux. (Mis en ligne le 5 décembre 2014)

CROIX Pourquoi les illettrés signent-ils d'une croix ? Cette pratique, qui remonte au Moyen Âge, vient de ce qu'en traçant ce signe, l'homme s'engageait, sur la croix et le Christ, à respecter la teneur de l'acte en question. Pénétrant jusque dans chaque maison, la croix était un symbole universel et respecté par les populations du XIIe siècle. BEAUCARNOT, Jean-Louis, Les noms de famille et leurs secrets, Paris, Robert Laffont, 1988, page 273. (Mis en ligne le 22 décembre 2013)

 BAGUE DE FIANÇAILLES« ...Dès son retour au milieu du XIVe siècle au sein de populations non immunisées par des atteintes antérieures, la grande Peste Noire a enlevé en cinq ans peut-être le quart des chrétiens et des musulmans de la Terre. Cette épidémie gigantesque, monstrueuse, devient alors dans les mentalités collectives le symbole de la mort. Phénomène périodique, la peste revient en moyenne tous les dix à douze ans [...] Ces périodes d'angoisse collective finissent par pénétrer et façonner les mentalités, les mots, les expressions, les traditions. On parle encore aujourd'hui d'odeur "pestilentielle" [...], on offre encore à sa fiancée une bague portant une pierre précieuse qui, passée à l'annulaire de la main gauche, est – on l'a oublié – une protection contre la peste. » BIRABEN, Jean-Noël, Les maladies du XVIe siècle, dans « Les Cahiers de Science & Vie », Hors série no 19, février 1994, page 74. (Mis en ligne le 16 décembre 2013)

SODOMIE11 novembre 1634. Le parlement irlandais fait passer une loi, à la demande pressante de l'évêque anglican John Atherton, réprimant de la manière la plus sévère ce qui est appelé à l'époque « le vice de sodomie ». Sept ans plus tard, le 5 décembre 1640 plus précisément, ce bon évêque est pendu, selon la loi qu'il avait mis tant d'efforts à faire passer. Son petit camarade, John Childe, sera pendu en mars de l'année suivante.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 17/05/2016